Chercher
nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Comment bien choisir son local commercial ?

posté par Florian Gaiblet sur 16 juillet 2019
| 0

Quelle que soit la nature de votre activité, vous devez murir le choix de votre emplacement : il s’agira de votre adresse, visible par tous vos clients et collaborateurs. Et si vous êtes amenés à recevoir du public, il faudra réfléchir de manière encore plus approfondie, car le fait de prendre une bonne décision pourra vous aider à progresser… Tandis que de mauvais compromis pourraient mettre votre croissance en danger.

Coûts VS avantages : peser le pour et le contre

Que vous vous placiez sur un achat ou une location, certains locaux commerciaux seront moins chers que d’autres, pour des raisons plus ou moins évidentes. Pourtant, il n’est pas toujours pertinent de chercher à faire un maximum d’économies.

Très concrètement, dépenser un peu plus pourra vous permettre d’accéder à un quartier plus attractif, à un confort supérieur pour vos salariés (locaux plus modernes, services supplémentaires) ou encore de bénéficier de la proximité des transports collectifs et autres gares, par exemple. Cela peut profiter à votre business et, en vous permettant de gagner davantage d’argent, cet emplacement « plus cher » ne pèsera finalement pas sur votre budget.

En somme, avant de considérer un local comme trop onéreux, prenez le temps de faire le point sur ses atouts et limites, pour vous assurer qu’il s’agit bien d’une alternative peu profitable pour votre cas particulier.

Environnement direct : trouver un emplacement en adéquation avec son activité

Pour vendre des produits cosmétiques ou des accessoires de mode, vous avez tout intérêt à vous placer dans un quartier commerçant, dans lequel d’autres enseignes du même type (pas forcément concurrentes, mais dans le même esprit) se trouvent. Les personnes qui viennent flâner sur les lieux pousseront plus volontiers les portes de votre nouvelle boutique.

Plus généralement, dans la vente ou la restauration, il faut vraiment prendre connaissance de l’identité du quartier avant de s’y implanter. Vous devez vous assurer que votre cœur de cible fréquente bien les lieux régulièrement, mais aussi que l’adresse est facilement accessible par les transports en commun. À Paris par exemple, on gagne davantage à se lancer à proximité immédiate d’une bouche de métro, plutôt que de l’autre côté de la route…

Pour ce qui concerne une entreprise, la démarche ne sera pas identique, mais il reste très important de se placer dans une zone cohérente avec son activité. Cela vous permettra de recevoir plus sereinement vos collaborateurs, fournisseurs et éventuels clients.

Aménagements, terrasse : bien se renseigner avant d’emménager

Beaucoup de restaurants espèrent, quand ils s’installent sur un nouvel espace, pouvoir aménager une terrasse. Les commerçants peuvent aspirer à des travaux pour un parking. Quel que soit votre projet, prenez toutes les informations utiles avant d’entériner votre décision, pour éviter les mauvaises surprises.

À titre d’exemple, sachez que toute occupation du domaine public (pour une terrasse, un parking ou un étalage de produits comme des fleurs ou des fruits) nécessite de payer une redevance qu’il convient de bien budgéter. De plus, ces démarches impliquent de respecter différentes conditions de date, d’accès aux immeubles voisins ou encore de circulation du public.

Avant même d’implanter sa structure dans de nouveaux murs, une étude marketing peut se révéler fort utile. Et pour trouver le local idéal, la meilleure solution reste de se faire accompagner par des professionnels de l’immobilier, qui sauront identifier les plus belles opportunités.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces